Naoko Takeuchi^^

 

 

 

 

 

 

 

Sensei  est née le 15 Mars 1967 dans la petite ville de Kôfu, dans la préfecture de Yamanashi, au Japon. Kôfu est une ville célèbre pour ses cristaux, d'où sa grande passion pour les pierres précieuses, tant pour leur esthétisme (ses héroïnes sont toujours parées de bijoux, de même ses illustrations spéciales sont ornés de vrais bijoux) que pour leurs pouvoirs mystiques (la minéralogie est très présente dans Sailormoon). L'étape qu'elle préfère dans la création de manga est la recherche préliminaire; elle passe donc fréquemment à la Bibliothèque pour y puiser ses symboles mythologiques et astrologiques, mais remarquons aussi que les grands fils directeurs de ses histoires sont des valeurs morales telles que l'Amitié, la famille ou l'Amour dans la vie contemporaine.

Naoko se passionne aussi pour l'astronomie (Sailormoon est également intimement liée à l'astronomie), et a même voulu entamer une carrière d'astronaute en abandonnant celle de mangaka. Naoko, une charmante jeune femme toujours très souriante ! (et aux ongles à vernis dégradés de rose à blanc, et inversement pour l'autre main!!).

 

Le 6 Janvier (anniversaire de SailorSaturn) 1999, Naoko TAKEUCHI se marie avec Yoshihiro TOGASHI, papa de Yû yû hakusho. Suite au succès de Love call, Naoko continua de publier des séries dans Nakayoshi; ce fut le cas de Ma-ri-a, Chocolate christmas, Miss rain, The cherry project .

En 1991, elle créa une histoire mettant en scène de jolies filles fortes en costume marin: Code name wa Sailor V, pour Lun-lun, publication affiliée à Nakayoshi. "Tout a commencé parce qu'au début j'avais envie de créer une histoire qui se passe dans la ville, la nuit, avec plein d'aventures et de romantisme, et dont les personnages seraient des filles très actives. Bien sûr, il fallait l'uniforme minijupe avec un ruban derrière..." dit Naoko dans le tome 1 de Sailormoon. Le succès de ce type d'histoire fut tel que certains de ses atogaki (interludes des mangaka) parlèrent de la réaction d'Osa-P, son rédacteur en chef (qui ressemble à un porc, on le sait tous!), pour qu'elle continue sur ce chemin. Astronaute? N'oublions pas que Naoko a étudié les ultrasons dans l'appareillage médical, et est diplômée en Chimie. Joli parcours pour une jeune femme qui passait pourtant du temps dès sa 2ème année universitaire sur le dessin. En effet, pendant ses études, elle fit Love Call qui lui valut le deuxième "Prix du nouvel artiste" du magazine pour adolescentes et plus jeunes filles Nakayoshi de la maison d'édition Kôdansha, en 1986.

 

Ce fut le début de sa carrière de mangaka, carrière qui n'était pas très bien perçue à l'époque. Il faut savoir que Naoko n'a suivi ni cours de dessins, ni commencé ses publications dans des dôjinshi (sortes de fanzines-BD); "c'est en dessinant qu'on apprend à dessiner", dit-elle. Ceci lui permit de développer son propre style, en envoyant ses travaux directement aux maisons d'édition.